Urania, muse de l'astronomie et astrologie, Museo Palazzo Altemps, Roma
Urania, muse de l'astronomie et astrologie, Museo Palazzo Altemps, Roma

Uranus : Évolution et Révolutions

Les planètes illuminent la réalité, elles ne la créent pas…

Pour célébrer cette Pleine Lune estivale en Verseau qui coïncide avec les éventuelles échappées de la routine quotidienne et des obligations habituelles, nous introduirons Uranus, l’archétype de l’Émancipation – l’une des trois planètes trans-personnelles, avec Neptune et Pluton – afin d’en explorer le symbolisme particulièrement inspirant et libérateur en cette période plombée de passéisme et d’incertitude.(1)

Nous entendons à gauche et à droite qu’il y aura un ‘après covid-19’ qui ne ressemblera pas à ‘l’avant’. Dès lors ne serait-il pas pertinent d’utiliser cette étape intermédiaire pour réfléchir à de nouvelles manières d’améliorer ce Futur qui nous tend les bras ?

La découverte d’Uranus en 1781, marquait un moment révolutionnaire dans l’émancipation de l’Homme vis-à-vis des contraintes religieuses, politiques, naturelles et industrielles qui l’asservissaient depuis des siècles.(2) Uranus est l’archétype de l’initiation à un ordre nouveau, il inspire à inventer de nouvelles expressions de vie. Il pousse à comprendre les causes cachées qui bloquent le système et à progresser outre les situations devenues obsolètes. Il représente cette impulsion à créer de meilleures conditions de vie indispensables au processus de civilisation.

Son caractère prométhéen symbolise l’ étincelle d’intelligence volée aux dieux pour éveiller l’esprit humain qui n’a cessé de se développer au cours des millénaires. Il évoque cette intelligence audacieuse nécessaire pour s’émanciper toujours plus de notre condition animale.

Après avoir exposé les qualités conservatrices, dominatrices et limitatives du duo Pluton-Saturne en Capricorne qui coïncide avec la crise mondiale du coronavirus, il me tardait de pouvoir partager avec vous des perspectives novatrices plus dynamiques reliées aux qualités archétypales d’Uranus.

Parmi celles-ci nous retiendrons les capacités de réfléchir de manière abstraite, logique et rationnelle en restant aussi objectif que possible afin d’atteindre à cette clarté mentale nécessaire pour prendre des décisions adéquates. Nous sommes très loin des réactions émotionnelles nourries par la peur et l’hystérie médiatique qui continuent d’inonder la toile, les écrans et la radio depuis ce début d’année.

Face au déluge d’informations qui ne cesse de noyer nos esprits dans la confusion, le doute et la superficialité, il est essentiel de retrouver nos repères personnels, fruits d’une approche analytique, mais aussi d’une prise de conscience individuelle qui permettent de faire sens.

Uranus symbolise ce génie inventif qui, au mieux nous sort des affres de l’ignorance et du statu quo pour créer un monde meilleur, mais au pire, représente un esprit de révolte qui détruit le passé mais sans arriver à produire de remplacement viable concret.

Commençons par le commencement en explorant les idées marquantes associées à la découverte d’Uranus au XVIIIè siècle.

Jusqu’en 1781, Saturne avait conservé son rôle de ‘Gardien du Seuil’, c’était lui qui représentait le dernier repère visible à l’œil nu dans le firmament. Durant le Siècle des Lumières, des esprits d’avant-garde avaient eu l’audace d’oser savoir (Kant) plutôt que de croire. Des savants et philosophes de la Vieille Europe et du Nouveau Monde s’ingéniaient à casser les anciens systèmes et autres structures aliénantes pour illuminer l’avenir de l’Humanité. C’est justement en 1781 que paraît la ‘Critique de la raison pure’ – la pensée de Kant vise à promouvoir l’être rationnel, libre, conscient et autonome. Ces êtres émancipés des limitations imposées par le conservatisme saturnien allaient révolutionner le monde. Le conflit entre ‘Passé’ et ‘Futur’, ou Saturne et Uranus, reste d’actualité tant au niveau individuel qu’au niveau collectif. Établir un dialogue entre Saturne et Uranus est indispensable pour éviter que ce conflit ne dégénère en conflits générationnels et autres guerres d’intérêts.

‘ Liberté, Égalité, Fraternité ‘

Les révolutions n’ont pas attendus la découverte d’Uranus pour accompagner l’évolution du Monde d’Est en Ouest et du Nord au Sud mais l’esprit qui planait sur la Révolution française de 1789 peut à lui seul résumer la part lumineuse et la part obscure du symbolisme attribué à Uranus. Même si l’on retrouve le concept de tolérance, de liberté et de respect pour la personne humaine dans des textes philosophiques et religieux dès la plus haute Antiquité, la ‘Déclaration des Droits de l’Homme’ officiellement inscrite dans la Constitution française le 13 août 1789 stipulant que n’importe quel individu peut bénéficier de droits naturels, universels et inaliénables – reste la pierre d’angle dans notre culture pour continuer à édifier une société plus progressiste, plus libérale et plus universellement solidaire.

La part lumineuse d’Uranus s’exprime par un individualisme inventif et créatif. Elle exprime cette capacité à vouloir sortir l’humanité de son ignorance. Au mieux, elle représente l’innovation – humaniste, politique, scientifique, technologique – qui renforce l’ interdépendance entre tous les citoyens de ce Monde mais aussi entre les humains et la Nature. Dans une crise insolite telle que nous traversons à présent, l’intégration positive d’Uranus nous invite aussi à cultiver un sain détachement et à réfléchir par nous-même afin de trouver de nouvelles solutions personnelles et collectives. L’esprit d’innovation doit faire place à la peur et au conservatisme aliénant.

Il est indispensable de tenir compte de la part sombre d’Uranus qui évoque également un individualisme forcené qui s’exprime dans la transgression des lois établies, la révolte gratuite allant jusqu’à l’anarchie et la destruction sauvage sans aucun sens sauf celui de satisfaire un égocentrisme pathologique. (3) Pour ne donner qu’un exemple actuel, les manifestations pacifiques visant l’abolition de structures obsolètes et la mise en place d’un système plus adéquat au présent qui sont mises à mal par quelques anarchistes sans objectif solidaire si ce n’est l’affirmation de leur pouvoir délinquant, est un exemple du contraste entre l’intégration positive d’Uranus et son expression négative.

Nous pourrions écrire longuement sur ce sujet mais je vous invite à méditer sur la place d’Uranus dans votre thème natal, et ses transits pour intégrer ce ‘libre-penseur’ le plus positivement possible. Après tout, ‘Urania’ est la muse de l’astrologie qui nous offre le Cosmos pour nous inspirer à comprendre et accepter notre nature…(1)

Lorsque nous abordons la devise ‘Liberté, Égalité, Fraternité’, il est évident qu’il nous faut également aborder la longue histoire des mouvements de libération de la Femme. En étudiant les thèmes astrologiques de femmes audacieuses qui se sont battues depuis le Haut Moyen-Âge jusqu’à nos jours pour permettre aux femmes d’être traitées sur un pied d’égalité avec leurs confrères masculins et de pouvoir jouir d’une autonomie libératrice – grâce à l’éducation, aux lois identiques, au droit de disposer de leur corps (divorce, contraception, IVG) et plus – une forte signature d’Uranus apparaît systématiquement, souvent accompagnée aussi de Pluton (le pouvoir de transformation) et de Neptune (l’imagination, l’idéal d’un monde meilleur). Dans tous les cas, ces femmes participent à une rébellion ouverte contre l’ordre patriarcal. Leurs choix de vie démontrent que le droit d’apprendre, de réfléchir et de vivre de manière autonome sont des prérogatives pour tous les êtres humains, quelque soit leur sexe ou leur race. Il reste encore du travail à accomplir pour arriver à cette équilibre libérateur mais la ‘période androgyne’ qui suit la ‘période patriarcale’ dont nous nous éloignons – se profile de plus en plus chez les plus jeunes. L’égalité des sexes n’est plus une chimère et la complémentarité dans la diversité marque certains progrès. (4)

L’Ère du Verseau : évolution en route

Après sa découverte en 1781, Uranus a pris la place de Saturne comme gouverneur du signe du Verseau. Ouranos, le dieu du ciel est associé à l’élément Air représentant la fonction intellectuelle. Son esprit génial peut se mouvoir dans une foule d’idées abstraites et potentiellement parfaites. Son union houleuse avec Gaïa, la Terre Mère, en révèle leurs réalisations tangibles et manifestement imparfaites. Ce mariage Air-Terre, Esprit-Matière, idée divine-réalité humaine, nous le vivons au quotidien depuis la nuit des Temps. Prendre conscience de l’abysse qui sépare souvent la perfection de nos idées et l’à-peu-près de leur réalisation nous rappelle aux dures limitations de la condition humaine.

Depuis un certain temps des astrologues se penchent sur cette période de transition entre deux ères zodiacales qui a lieu approximativement tous les 2.160 ans. Nous n’entrerons pas dans les détails techniques de la Précession des Équinoxes, mais signalerons seulement qu’elle est liée au fait que la planète Terre tourne d’une manière excentrique sur son axe, un peu comme une toupie erratique le ferait. (5) Le passage d’une ère à l’autre se déroule sur plusieurs siècles de changements progressifs. Il représente l’évolution de l’humanité passant d’une expression de la nature principalement physique et sensorielle de l’être humain (Taureau/Terre/sensation), vers un développement plus combatif et égotique (Bélier/Feu/intuition) pour passer ensuite à une plus grande conscience de la nature dualistique conflictuelle – bien et mal – de l’être humain (Poissons/Eau/sentiment). Il semble que le début d’une évolution signifiant un passage de l’Ère des Poissons à l’Ère du Verseau (Uranus/Air/intellect) coïncide au Siècle des Lumières – privilégiant la pensée logique et rationnelle du cerveau humain, et à la découverte d’Uranus en 1781. Il est évident qu’une superposition de deux ères ne permet en rien d’établir une frontière précise quant au passage d’un signe à l’autre mais il est intéressant de constater que les deux siècles que nous venons de vivre ont vu une émancipation sans pareil de l’Homme par rapport à la Nature.

Le développement des technologies – domaine de l’intelligence humaine et de ses audaces par excellence – continue d’accélérer jusqu’à créer des intelligences artificielles qui dépassent déjà les performances du cerveau humain en vitesse et complexité du traitement des données.(6)

Révolution numérique

Uranus est l’octave supérieure de Mercure, l’archétype de la communication. Les humains – comme tous les animaux – ont communiqué entre eux depuis toujours. En relayant des signaux de fumée de colline en colline, le battement du tam-tam ou le son de la flûte de village en village, des messages de relais en relais, etc. Parler, communiquer, partager sont intrinsèques à l’évolution de l’humanité. L’amélioration des moyens pour le faire n’a cessé d’évoluer pour rendre la distance qui sépare les interlocuteurs de plus en plus ténue. La première communication en morse eut lieu le 24 mai 1844 entre Baltimore et Washington, DC avec Samuel Morse (1791-1872). Un siècle après cette première performance technologique de communication à distance à l’aide d’une machine, la révolution numérique se mettait en route. L’intelligence humaine développait des moyens de communication de plus en plus rapides, de plus en plus sophistiqués qui allaient profiter au développement d’une grande partie de l’humanité – jusqu’à présent.

La crise sanitaire et le confinement a fait exploser la communication virtuelle de manière tangible – Uranus est actuellement dans le signe de Terre/sensation/présent du Taureau.(7) Nous devrons continuer d’ explorer la part sombre d’Uranus dans ce domaine qui lui appartient : l’informatique, et son utilisation abusive, afin de remédier à ses problèmes. La monopolisation et la manipulation du pouvoir de communication par quelques compagnies high-tech est un problème qui touche chaque utilisateur de smartphone et d’ordinateur, dont le nombre ne cesse d’augmenter.(8) Sans parler de l’ atteinte à la démocratie et à la liberté individuelle.

Malgré tous les avantages évidents des communications virtuelles, l’imposition du confinement accompagné du télé-travail et du télé-enseignement etc. en est finalement arrivé à perturber une qualité de vie certaine en ôtant la profondeur et la richesse des contacts humains ‘présentiels’ à tous les niveaux, de l’école au travail, du café aux réunions d’amis, des conférences-débats aux fêtes d’amis et de famille etc.

Une prise de conscience de la déshumanisation des rapports au profit du virtuel nous a frappé tout d’un coup. Elle s’avère contraire à l’esprit de solidarité et d’humanisme qui coïncide à la part lumineuse d’Uranus. La rapidité même des échanges d’informations pose le problème de leur intégration. Nous sommes en droit de nous poser la question de savoir si nous sommes en train de perdre connaissance ! (9)

Pourtant, ces inventions bien gérées présentent tant d’ avantages pour l’environnement, par exemple en limitant l’usage des transports et la pollution due aux déplacements motorisés individuels, en gain de temps dédié à un meilleur usage que les navettes maison-boulot etc.

Pour la société également, en développant la connaissance, par exemple en facilitant l’éducation dans des endroits éloignés des écoles et universités offrant ainsi à chaque citoyen de la Planète des possibilités d’inventer sa propre libération des entraves passées… La liste est longue et le débat ouvert depuis peu pour évoluer vers le bon usage de cette révolution de la Communication.

Réconcilier Ouranos et Gaïa – l’Esprit et la Matière, harmoniser le yang et le yin, équilibrer Culture et Nature – technologie et écologie, sont des enjeux qui s’offrent à nous plus que jamais. L’entrée de Pluton dans le signe d’Uranus confirmera un peu plus encore le passage à l’Ère du Verseau avec la possibilité de transformer l’usage des inventions de l’Homme pour les mettre au service d’une évolution harmonieuse de la Planète et de l’Humanité.

A nous de participer à cette belle Aventure avec les dons uniques que nous portons en chacun de nous ! Inventons l’Avenir…

Notes

(1) Le 3 août 2020 à 17:58 CEDT Bruxelles, le thème astral de la Pleine Lune – L’opposition Lune en Verseau au Soleil en Lion à 11°45’ forme un T carré avec Uranus à 10°38’ en Taureau  – est une belle invitation céleste à méditer sur les qualités dynamiques, révolutionnaires et solidaires dont nous pouvons faire usage de manière consciente et inventive pour trouver des ‘portes de secours’ à cette crise Covid-19 qui semble vouloir s’éterniser !

(2) Lire ou relire le chapitre sur ‘Uranus : l’archétype de l’émancipation’ p. 409 dans ‘Écriture Céleste…

(3) Le thème natal de Krishnamurti (12/05/1895, 0h39, Manadanapalle, Inde) offre un exemple inspirant d’une intégration positive de la part lumineuse d’Uranus. Uranus y est opposé au Soleil et carré à l’Ascendant. Un de ses livres phares, ‘La première et dernière liberté’ paru en 1954, porte en son titre le message uranien qui l’a rendu célèbre dans le monde entier.

Par contre :

Le thème natal de Donald Trump et l’actualité amplement médiatisée de son individualisme narcissique pathologique autant que chaotique présente un exemple impressionnant de la part d’ombre d’un Uranus non intégré. Uranus y est conjoint au Soleil en Gémeaux et opposé à la Lune en Sagittaire.

(4) Lire ou relire ‘Les quatre phases de l’évolution de la conscience‘, p.263 dans ‘Écriture Céleste…’

(5) Ce sont les Mésopotamiens qui transformèrent le zodiaque fait de constellations de tailles irrégulières en un cercle de 360 degrés divisés en 12 signes de 30 degrés chacun. Ce sont eux aussi qui gardèrent la séquence annuelle des 12 signes en se basant sur les quatre saisons en commençant toujours par le signe du Bélier à l’Équinoxe du Printemps plutôt que sur la position effective des constellations (comme le pratique encore l’astrologie védique). La Planète Terre met environ 25.900 ans pour faire le tour ‘à rebours’ des 12 signes du zodiaque qui représentent des ères d’environ 2.160 ans chacune. Nous avons des informations archéologiques et anthropologiques sur l’Ère du Taureau, l’Ère du Bélier et bien sûr l’Ère des Poissons qui est en train de faire place à l’Ère du Verseau.

(6) pour mieux comprendre le rôle de la rapidité et la puissance de l’intelligence artificielle regarder ARTE – 18 sep. 2019 ‘Ces financiers qui dirigent le monde… ‘ sur Black Rock et Aladdin. Édifiant.

(7) Uranus est entré dans le signe du Taureau en mai 2018, il y restera 7 ans jusqu’en juillet 2025, passant du trigone de Pluton en Capricorne au carré de celui-ci de 2023 à 2025, lorsque Pluton passera en Verseau de Mars 2023 pour rester dans le signe gouverné par Uranus jusqu’en Janvier 2044 …

(8) d’après le site ALIOZE, en 2020 les appareils connectés dans le monde atteindront le chiffre de 30,73 milliards. GAFA – Google, Amazon, Facebook et Apple font régulièrement l’objet d’enquêtes pour délit de monopole sans rien changer à la situation. Mais la dernière audition du 29/7/2020 par le Congrès américain aidé cette fois de consultants spécialistes des High Tech, semblait finalement plus embarrassante pour le fameux quatuor. (New York Times, Aug 1-2, 2020, Kevin Roose) spécialement quand le Représentant du comité judiciaire anti-trust a ouvert la session en clamant : ‘Nos Père Fondateurs ne se seraient pas inclinés devant un roi. Nous ne devrions pas non plus nous incliner devant les empereurs de l’économie en ligne’ (NYT, Aug 3, 2020, Margaret O’Mara )

(9) Je vous recommande l’excellent livre du neurologue Lionel Naccache : ‘Perdons-nous connaissance – De la mythologie à la neurologie’ qui décrit le gouffre entre ‘Connaissance’ et ‘information’ et la manière totalement individuelle (‘uranienne’) d’atteindre à la connaissance en élaborant sur le phénomène de ‘Fiction-Interprétation-Croyance’ unique à chaque individu… (paru chez Odile Jacob – poche mai 2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page