Signe des Gémeaux, Palazzo Te, Mantova
Signe des Gémeaux, Palazzo Te, Mantova cgc

Savoir ou Croire ?

Faisant suite à l’axe relationnel Bélier-Balance, 1/7 qui met en présence le Mars fonceur et combatif face à une Vénus accommodante et séductrice, nous avons entrevu l’axe des ressources Taureau-Scorpion, 2/8 mettant en scène une Vénus sensuelle et hédoniste face à Pluton – l’octave supérieure de Mars – l’image archétypale de la passion, du pouvoir, de l’argent et autres moyens de domination.

A présent, inspirée par la Pleine Lune du 26 mai – avec la première Éclipse totale de l’année – je vous invite à méditer sur l’axe de la connaissance Gémeaux-Sagittaire, 3/9 qui signifie aussi l’apprentissage et le savoir évoqués par la rencontre du Soleil en Gémeaux et de la Lune en Sagittaire. C’est le moment idéal pour éclipser les croyances et autres convictions qui ne servent plus à rien. En finirons-nous un jour avec les fake-news et autres manipulations du savoir et de l’information ? Il n’est pas interdit d’y aspirer individuellement et collectivement, avec les outils du moment.

Cet axe Air-Feu des Gémeaux et du Sagittaire, met en présence la curiosité de savoir, d’apprendre, de tout comparer afin de mieux comprendre pour modifier, changer, s’adapter, typiques des Gémeaux, tout en faisant face à ce besoin de vérité, d’affirmer ses croyances, d’imposer ses principes et son éthique de vie propres au Sagittaire.

Pleine Lune en Sagittaire éclairée puis éclipsée par le Soleil en Gémeaux

‘La maladie de l’âme c’est, il faut en convenir, la déraison, et il existe deux sortes de déraison, l’une est la folie l’autre l’ignorance.’

Platon, ‘Timée ou De La Nature’ (1)

Si la Lune en Sagittaire (Feu/Jupiter) déborde d’enthousiasme et de confiance en ce qu’elle croit être vrai, le Soleil en Gémeaux (Air/Mercure) oblige à rester curieux, à douter, analyser et comparer les données et les situations. Ce Soleil en Air, inspiré par Mercure, tente d’atténuer son ignorance en s’informant. Mais où et comment trouver des informations fiables en 2021 lorsque la folie médiatique et numérique bat son plein comme jamais de mémoire humaine?! Comment faire la part entre le vrai et le faux?
L’axe de la connaissance incite à cultiver la vigilance, à s’informer des multiples intérêts en jeu, à ne pas céder à l’impatience ni au fanatisme de croire que quelqu’un détient ‘toute la Vérité’. La vie est trop complexe pour entretenir cette attitude et chaque être humain est unique et doit chercher ‘sa’ vérité. C’est le travail d’une vie à tous les étages de la pyramide Corps – Esprit – Âme.

Pour rappel : la Roue du Zodiaque est composée de 12 principes. Nous avons évoqué les deux premiers dans nos messages précédents en mars et avril, et présentons le troisième en mai.
Leur séquence se résume à 1 = Survivre –> 2 = Savourer –> 3 = Réfléchir.
Après avoir commencé avec Mars le Fonceur qui nous force à survivre par tous les moyens, suivi par une Vénus qui arrive éblouissante de beauté pour ajouter sa note civilisatrice en nous invitant à cultiver nos talents, à produire et savourer les plaisirs de vivre, le troisième acteur qui monte sur les planches du théâtre de la vie, c’est Mercure, l’Hermès grec, le ‘ fripon divin’ ou trickster, qui nous apprend à penser vite, bien, dans tous les sens, pour faire le point de la situation avant de poursuivre notre aventure en tant qu’humain-qui-réfléchit.
Son inconstance, sa versatilité, ses entourloupes lorsqu’il est en Gémeaux (il gouverne aussi la Vierge) permettent aussi à ce Mercure de virevolter en tout sens à la recherche des meilleures solutions possibles.
Après l’ intuition de l’élément Feu de Mars en Bélier, nous avons donc recours à la sensation de l’élément Terre avec Vénus en Taureau et puis nous évoluons vers l’intellect de l’élément Air avec Mercure en Gémeaux. Rappelons aussi la richesse des qualités hermaphrodites du signe double des Gémeaux offrant à ce Mercure une approche de la vie autant féminine que masculine, yin que yang, réceptive ou assertive selon la situation.

De l’Air, de l’air, enfin de l’AIR !

Durant cette Super Pleine Lune de mai 2021 nous bénéficions d’une grande bouffée d’Air frais et régénérateur avec la triple conjonction du Soleil, Vénus et Mercure dans le signe d’Air des Gémeaux, opposés à la Lune toute seule en Sagittaire (Feu), le tout au carré de Jupiter en Poissons (Eau). C’est un moment idéal pour évoquer Mercure et les Gémeaux afin de comparer et remettre en question cette foule d’informations et de diktats qui envahissent notre quotidien, particulièrement notables depuis plus d’un an. Une éclipse lunaire est un moment idéal pour éclipser ce qui ne nourrit plus notre corps, notre esprit et notre âme !
Ce grand souffle d’Air devrait nous inspirer à réapprendre à respirer, tout simplement, pour retrouver santé physique et morale. A cet effet, je vous conseille vivement de lire le livre récemment traduit en français, d’ un journaliste scientifique américain qui a passé 10 ans à faire des recherches sur cette ‘nouvelle science d’un art perdu’. (2)

Le carré de Jupiter juste entré en Poissons représente l’aspect le plus dynamique et inspirant de ce T carré en signes mutables, (c’est-à-dire trois des quatre signes qui annoncent des possibilités de modifications, le signe de la Vierge en étant le 4ème).
Jupiter, le souverain tout-puissant identifié à Zeus – maître suprême de l’Olympe, est, comme Mercure et Vénus, un dieu doué d’intelligence à la métis, cette intelligence astucieuse faite de bon sens, de vigilance, d’imagination, d’opportunités et de sagesse pour naviguer entre les écueils de la vie afin d’arriver à bon port.
Le signe des Poissons évoque quant à lui la réconciliation, la possibilité d’effacer ou de minimiser les divisions inhérentes aux diversités d’intérêts en rappelant la dimension spirituelle, mais aussi la compassion et l’amour de soi et du prochain comme priorité de vie. Un antidote au matérialisme pur et dur d’un Pluton qui arrive dans les derniers degrés critiques du signe du Capricorne.

Le carré de Jupiter à la Lune coïncide souvent avec un grand désir d’explorer de nouveaux horizons, en s’évadant par le rêve, en se consacrant à la lecture, en allant voyager, même tout près de chez soi, etc. Il propose aussi une vision idéaliste de justice sociale, autant que de liberté individuelle.
Quant au carré de Jupiter au Soleil, Mercure et Vénus, celui-ci peut aussi pousser à élargir nos horizons, au propre et au figuré, en osant réfléchir, penser, désirer, agir et respirer ‘hors de la petite boîte’ ! Un souffle de sagesse, d’optimisme et de libération devrait balayer la ‘déraison’, tout en éclipsant les peurs et autres blocages débilitants.

Une belle préparation pour célébrer une joyeuse Fête de Solstice d’Été qui nous attend fin juin!

Notes :

(1) Platon, Œuvres Complètes II, Éditions de la Pléiade, NRF, 1964
(2) ‘Respirer. Le pouvoir extraordinaire de la respiration’, James
Nestor, Ed. Solar Bien-être, Avril 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page